Migraine ophtalmique symptômes : comment la reconnaître ?

Les maux de têtes sont connus de pratiquement toutes les personnes adultes comme des plus jeunes. Seulement, avoir mal à la tête peut ne pas être qu'une affliction passagère.

En effet, certaines migraines peuvent s'avérer plus graves que d'autres, en devenant chroniques et se manifestant par des symptômes beaucoup plus graves. 

S'il est facile de se débarrasser d'une petite migraine avec une infusion ou un paracétamol, c'est une toute autre histoire lorsque le type de migraine que l'on subit est inhabituel.

Dans le cadre de l'article d'aujourd'hui, nous nous intéresserons particulièrement à la migraine dite ophtalmique, voir quelles en sont les causes et les traitements possibles, mais surtout savoir reconnaître ses symptômes afin de pouvoir l'identifier. 

En quoi la migraine ophtalmique consiste-t-elle ?

La migraine ophtalmique est une affliction qui concerne environ 20% des cas de migraines dans le monde. C'est un mal de tête dit "avec aura", qui se distingue par les troubles de la vision qu'il implique. migraine ophtalmique

Il semble que les femmes soient plus souvent touchées que les hommes, et que les enfants, bien que dans une moindre mesure, n'y échappent pas non plus. Ces formes de migraines ne disparaissent pas avec les mêmes traitements que les céphalées classiques, c'est pourquoi, il est important de les reconnaître, afin de ne pas utiliser de médicaments inutilement.

Les symptômes connus de la migraine ophtalmique 

Connaître les symptômes de la migraine ophtalmique est, comme nous l'avons dit, important afin de ne pas la confondre avec un mal de tête classique ou une autre pathologie. Il en va de l'utilité du traitement que vous allez prendre.

Premièrement, il faut savoir que la migraine ophtalmique ne se manifeste pas immédiatement par un mal de tête. Certains symptômes doivent apparaître avant, et ce sont généralement les suivants : 

  • Des troubles de la vision,
  • de potentielles nausées, souvent assez fortes, voire des vomissements,
  • une sorte d'absence ou de fatigue,
  • puis enfin, surgit la douleur.

Si vous ne percevez aucun de ces symptômes avant que le mal de tête n'apparaisse , alors il ne s'agit probablement pas d'une migraine ophtalmique.

Les possibles causes de l'apparition de la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut être le fruit de plusieurs facteurs dont on ignore encore aujourd'hui certains. Cela dit, nous en connaissons un certain nombre, qui sont les plus susceptibles de provoquer cette affliction. 

La consommation d'alcool

Ce n'est un secret pour personne que l'alcool est nocif pour le cerveau. D'ailleurs, la sensation d'ivresse n'est due qu'à la montée de l'alcool en direction de cet organe vital, et les grands buveurs le confirmeront, l'alcool trouble la vision lorsque l'on en consomme beaucoup. Il est donc logique que la consommation de boissons alcoolisées soit un facteur aggravant dans l'apparition des migraines chroniques.

Les changements brusques de lumière

Passer d'un endroit sombre à un autre à forte intensité lumineuse peut irriter vos pupilles, et déclencher dans les heures qui suivent une migraine ophtalmique. D'ailleurs, lorsque l'on s'expose à un tel phénomène, on sent immédiatement un mal aux niveau des yeux.aura migraineuse

Les ondes émises par les téléphones

Les téléphones sont de plus en plus utilisés, et certains passent leurs journées à passer des appels, le smartphone collé à l'oreille. Les ondes émises par les smartphones peuvent s'avérer nocives lorsque l'on y est trop exposé, d'ailleurs les migraines et acouphènes sont des symptômes classiques et fréquents de cette utilisation. 

Pour corriger cela, il est recommandé d'avoir recours à un patch anti-ondes, qui a pour rôle d'absorber la quasi totalité des ondes émises inutilement par l'appareil. 

Les vacillements émotionnels 

Les personnes souffrant de troubles psychologiques liés aux émotions comme la bipolarité, qui passent d'un état euphorique à une dépression totale, sont également plus à même de développer des migraines ophtalmiques. Généralement, ces personnes sont encadrées par un médecin, leur affliction est donc souvent rapidement diagnostiquée et traitée.

Le manque de sommeil 

Ne pas dormir assez est connu comme provoquant des migraines. Lorsqu'on dit qu'on ne dort pas assez, cela n'implique pas uniquement le temps de sommeil mais également la qualité de ce dernier, c'est pourquoi, il faut dormir durant les bonnes heures afin d'assurer un sommeil réparateur. Les migraines provoquées par le manque de sommeil peuvent parfois s'avérer d'ordre ophtalmique.

Les chamboulements hormonaux 

Ce facteur arrive principalement aux adolescents ou aux femmes pendant leurs périodes d'ovulation, périodes où les taux hormonaux varient à forte mesure. C'est également le cas de certaines personnes atteintes de pathologies influant sur les hormones. Il a été démontré scientifiquement que ces variations peuvent entraîner des céphalées ophtalmiques.

0 Commentaire

Laisser un commentaire