Booster sa fertilité : quelles techniques utiliser ?

Avoir envie d'un enfant est un joyeux projet, seulement, il a du mal à se concrétiser quelques fois. En effet, un fertilité anormale ou perturbée retardera, toujours, le moment où vous tomberez enceinte.

C'est pourquoi, lorsqu'une difficulté de ce type constitue un obstacle à votre désir de porter un petit, il est de mise d'entretenir tous les facteurs susceptibles d'apporter un plus à votre fertilité. Eviter les comportements pouvant nuire à cette dernière est d'ailleurs tout aussi important. 

Qu'est-ce qui freine la fertilité ?

Il est logique de se poser la question de savoir pourquoi notre fertilité n'est pas fonctionnelle. Lorsqu'une difficulté à faire un bébé se manifeste, les gens ont tendance à immédiatement penser à la stérilité. Pourtant, dans la plupart des cas il n'en est rien. La difficulté à enfanter est souvent liée à des causes précises, et nombreuses sont ces dernières. test grossesse

Le stress et l'anxiété 

C'est la cause la plus répandue. Beaucoup de femmes sujettes à des périodes d'anxiété, dues à des soucis professionnels, personnels ou autres, ont des problèmes de fertilité. Il est donc nécessaire de projeter la conception d'un enfant en dehors des périodes comme celles-ci

La consommation excessive d'alcool

Les études scientifiques démontrent qu'une consommation de 14 verres ou plus d'alcool durant la semaine réduit de pas moins de 18% la probabilité de tomber enceinte.

Il est donc primordial pour les femmes ayant des soucis de fertilité de revoir leur consommation d'alcool à la baisse, si ce n'est pas déjà le cas. En revanche, aucune répercussion sur la fertilité n'a été observée chez les consommatrices modérées.

Perturbateurs endocriniens présents dans les fruits et légumes

Il est difficile, voire impossible, de trouver des fruits et légumes de nos jours sans que ceux-ci aient été exposés à un moment ou un autre à des pesticides ou autres produits chimiques, même quand ils portent le label "Bio". 

Ces produits, dont sont imprégnés les aliments, sont nocifs pour la fertilité et pour le corps de manière générale. Veillez donc à faire attention à ce que vous mangez, et soigneusement laver les fruits et légumes que vous consommez avant de les acheter.

Les ondes électromagnétiques des appareils électroniques modernes

Il est connu que les ondes électromagnétiques que dégagent ces accessoires sont nocifs pour notre cerveau, provoquant migraines, insomnies et autres problèmes de santé. C'est notamment le cas du téléphone portable, duquel nous nous approchons trop, notamment lors des appels. 

Ce que l'on sait moins, c'est que ces ondes sont également susceptibles de causer des retards au niveau de la fertilité de la femme. C'est pourquoi il est très utile de munir son smartphone d'un patch anti-ondes, conçu pour absorber plus de 99% de ces dernières. La qualité du signal n'en est pas pour autant altérée.

Les méthodes utiles pour booster sa fertilité

À présent que vous êtes au courant des choses à éviter afin d'empirer les choses concernant la fertilité, voyons ce qu'il est possible de faire pour apporter un boost à cette dernière.

Faire l'amour en période d'ovulation 

Le moment où la femme est la plus susceptible de féconder est bien pendant cette période. Il convient donc d'avoir des relations avec son conjoint tous les jours de la période d'ovulation. L'ovulation a lieu le 14ème jour du cycle menstruel, mais la fertilité est à son pic à partir du 11ème jour jusqu'au 15ème.

Le recours à certaines plantes 

Il existe des plantes qui possèdent de grandes vertus concernant la stimulation de la fertilité, en agissant sur le système hormonal. L'une des plus connues est l'huile d'onagre, qui augmente significativement le taux de progestérone dans le corps lorsque celui-ci est bas. Vous la trouverez en vente, généralement sous forme de gélules.

Le gattilier, les trèfles violets en infusion et les tisanes de feuilles de framboisiers vous aideront également à soutenir votre fertilité défaillante. N'hésitez pas à opter pour la solution des plantes, les résultats sont parfois bluffants.fécondation

Privilégier les aliments riches en acide folique

L'acide folique, plus connue sous le nom de vitamine B9, possède d'importantes vertus du point de vue de la fertilité. Il convient donc de les consommer en quantité dans son alimentation. Ainsi, consommer des légumes verts vous aidera dans ce sens, en particulier les :

  • Choux de Bruxelles, 
  • épinards, 
  • salades.

Au même titre que les oléagineux :

  • Noisettes, 
  • noix, 
  • amandes, 
  • noix de cajou.

Se tourner vers la méditation 

Comme nous l'avons dit, le stress peut causer des ennuis à l'état de votre fertilité. Il convient par conséquent de relaxer son esprit , en passant par la méditation comme le yoga, mais aussi d'autres techniques comme l'hypnose, la sophrologie et bien d'autres encore.

0 Commentaire

Laisser un commentaire